Apresentação/Présentation

Coordenado pelos professores Drs. Camille Marc Dumoulié (Paris 10, França) e Eliane Robert Moraes (Usp, Brasil), o projeto “Poética das margens no espaço literário franco brasileiro” instaura uma parceria entre as duas universidades visando à realização de uma reflexão conjunta em torno de tópicas específicas das literaturas francesa e brasileira. Aprovado e parcialmente financiado pelo Conselho Científico da UPL – Université Paris Lumières (reunião da Paris 10 – Ouest /Nanterre/La Défense e da Paris 8 – Vincennes/Saint Denis), o projeto supõe a reunião de professores, pesquisadores e doutorandos das instituições propositoras, além de convidados a colaborar na pesquisa, oriundos de outras universidades brasileiras e francesas.

Tendo em vista a qualidade e a quantidade de trocas culturais entre o Brasil e a França desde o século XVI, não é difícil reconhecer a especificidade de um espaço literário franco-brasileiro. Todavia, apesar de sua importância no espaço literário mundial, ele ainda se mantém pouco explorado. Considera-se que a noção de margens e a experiência estética de uma poética das margens constituem um ponto de convergência privilegiado por essas duas literaturas, em particular nos séculos XIX e XX. Daí que tal noção venha a ser o principal operador deste projeto e que tal experiência venha a ser o centro de suas problematizações, organizando-se em torno dos seguintes eixos de investigação:

  1. Representações literárias de figuras da marginalidade;
  2. Interrogações sobre as margens da literatura: rupturas de gêneros; pontos de contato com outras artes e áreas do conhecimento; relações entre literatura erudita e popular;
  3. Reconhecimento das margens entre a literatura francesa e a brasileira: reverberações entre uma e outra, influências recíprocas, traduções, imagem e recepção;
  4. Subversão estética, marginalidade social e experiência do limite.

A duração do projeto é de três anos – 2015 a 2017 –, contando com a realização de eventos e publicações no Brasil e na França.  Quanto às publicações, prevê-se que os resultados dos eventos venham a ser editados em livros e/ou revistas acadêmicas dessas universidades, contemplando as duas línguas. O projeto é uma rica ocasião para que se discutam as possibilidades de tradução e versão de obras literárias de autores franceses e brasileiros, ou mesmo de ensaios dos professores envolvidos.

No Brasil, o projeto é desenvolvido dentro do programa de pós-graduação em Literatura Brasileira do Departamento de Letras Clássicas e Vernáculas (DLCV – FFLCH – USP).

●●●●●

 

cropped-waltc3a9rcio-caldas-a-simc3a9trica-1995.jpg

Waltércio Caldas, A simétrica, 1995

●●●●●

 

Ce projet de recherche, prévu pour une durée de 3 ans (2015-2017), associe le centre « Littérature et Poétique comparées » (EA 3931) » et le « Centre des études romanes » (EA 369) de Paris Ouest, avec L’équipe « Littérature, histoires, esthétique » (EA 7322) ainsi que le centre Centre « Recherches sur la pluralité esthétique » (EA 1575) de Paris 8.

Il s’agit d’un projet international qui s’inscrit dans la continuité de trois réalisations d’envergure :

– Le Doctorat Erasmus Mundus « Etudes culturelles dans les Interzones littéraires » (http://www.mundusphd-interzones.eu), (2010-2017) dont le centre « Littérature et Poétique comparées » est un des partenaires fondateurs. Ce programme, associant un grand nombre d’universités dans le monde, a été très actif et le centre a reçu de nombreux doctorants en stage. Mais il va arriver à échéance en 2017. On peut envisager le projet « Poétique des marges » comme un support pour la création d’un nouveau de Doctorat Mundus dans le cadre du programme européen « Marie Curie ».

– Le programme « Croisements d’écriture », réalisé par le centre « Littérature et Poétique comparées » dans le cadre du Programme ARCUS 7 – Île-de-France — Brésil, Chili, 2006- 2008, coordonné par Idelette Musart pour Paris Ouest, qui a été l’occasion de nombreuses réalisation communes et échanges d’enseignants et de doctorants.

– Le projet « La latinité aujourd’hui », dans le cadre du Pôle de recherche « Tout-Monde », associé au Doctorat Erasmus Mundus, à l’Université de Naples et à l’Université de São Paulo, lequel a mené à de nombreuses réalisations et publications, dont un ouvrage encore à paraître aux Presses de Nanterre, sur L’Eros latin.

Le principal partenaire international de ce projet est l’Université de São Paulo avec laquelle le centre « Littérature et Poétique comparées » a des liens très anciens. Le coordinateur brésilien est le professeur Eliane Robert Moraes, qui a été, l’an dernier, professeur invité à Paris Ouest et avec qui de nombreux colloques et publications ont été déjà réalisés (voir, entre autres, la revue en ligne du centre de recherches : http://www.revue-silene.com).

L’une des spécificités de ce projet est de donner l’initiative aux doctorants de Paris Ouest, de Paris 8 et de l’Université de São Paulo qui travaillent dans le domaine francobrésilien sur cette thématique, et qui sont déjà entrés en relation. En particulier, pour Paris Ouest, sont engagées dans le projet :

– Julie Brugier, Marginaux et communauté dans l’oeuvre romanesque de Maryse Condé, William Faulkner er Racher de Queiroz, direction : C. Dumoulié

– Raisa França Bastos, Mouvance de la légende carolingienne jusqu’au XXe siècle brésilien : étude d’un transfert culturel, codirection : I. Muzart, C. Dumoulié et pour Paris 8 :

– Bruno Ribeiro de Lima, A l’écoute de la prose de Georges Bataille : lecture d’une rythmique, cotutelle dirigée par Gérard Dessons (Paris 8) et Eliane Robert Moraes (USP, Brésil)

Par ailleurs, à cet axe majeur — Nanterre-Paris 8-São Paulo — vont être associées d’autres universités brésiliennes, en particulier l’Université Fédérale de Rio de Janeiro, pour un projet lié au Doctorant Erasmus Mundus, portant sur le devenir animal et les marges de l’humain dont la coordinatrice est le professeur Maria Cristina Franco Ferras, et l’Université Fédérale de Fortaleza (Etat du Ceara) avec laquelle le centre « Littérature et Poétique comparées » a de très anciennes relations et dont la responsable est le professeur Rejane Reinaldo qui a fait, il y a 3 ans, un stage doctoral dans l’Université de Paris Ouest. Depuis 5 ans, avec cette université, en liaison avec le Secrétariat à la culture de l’Etat du Ceara, se développent une recherche et de nombreuses manifestations autour de la figure de l’Amazone et de l’Interzone sexuelle à travers les textes littéraires.

Toutes ces problématiques convergent donc vers la question de la poétique de marges entre la France et le Brésil. Cet espace littéraire immense, qui unit ces deux pays depuis des siècles est relativement peu exploré au regard de son importance dans l’espace littéraire et culturel mondial.

Le programme prévu consiste en une série de manifestations et publications dans chacune des universités, suivant ce qui a été pratiqué depuis des années. A savoir des colloques et séminaires doctoraux au Brésil et en France, donnant lieu à des publications communes dans les deux langues.

Thématiques et enjeux

  1. La représentation littéraire des figures de la marginalité
  2. Marges de la littérature : rupture des genres, interconnexion entre la littérature et les autres arts, littérature populaire/littérature savante, écriture comme expérience des limites
  3. L’espace littéraire franco-brésilien comme espace de dissémination et de traduction, influences réciproques, image et réception
  4. Subversion esthétique, marginalité sociale et expériences « borderline »

Perpectives

– D’une part, ces manifestations seront propices pour susciter des vocations et attirer vers nos trois universités des doctorants qui souhaitent travailler sur la thématique du projet

– D’autre part, à l’issue de ces trois ans, les doctorants français et brésiliens auront soutenu leur thèse ou la soutiendront rapidement. Avec ces nouveaux docteurs, les enseignants chercheurs directeurs et orienteurs ont l’intention de mettre sur pied un programme CAPES/COFECUB qui prendre appui sur les acquis et les réalisations de ce projet.

– Comme cela a été déjà mentionné : On peut envisager le projet « Poétique des marges » comme un support pour la création d’un nouveau de Doctorat Mundus dans le cadre du programme européen « Marie Curie ».

 

 

Anúncios

Deixe um comentário

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair / Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair / Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair / Alterar )

Foto do Google+

Você está comentando utilizando sua conta Google+. Sair / Alterar )

Conectando a %s